vendredi 24 avril 2009

Conférence: construir para el otro 90%

Il se trouve que l'UPM (universidad politecnica de madrid) dont fait partie l'ETSAM, a un Institut de Coopération au développement, à l'Habitabilidad Basica, et une chaire de l'UNESCO:l'ICHaB
Le cours que j'ai suivi au premier semestre fait parti de l'ensemble.
Donc cette conf' a eu lieu après a eu lieu juste après un congrès international de développement humain.En fait il s'agissait de 6 présentations de projets suivies de questions, débat.
Verena Andretta, bréslilienne, et donc le sujet c'était les favelas. Elle présentait en fait un programme appelé Favelas Bairros. L'idée étant de réintègrer les favelas dans les villes.

Josefina Baldo A. du Venezuela. Et le programme s'appelle AMHABITAT, elle en est la directrice. Ici, le problème c'était surtout les zones de développement totalement incontrolable où chacun contruit en s'écartant de la ville urbanisée.

José Javier Legarra qui travaille pour l'ICHaB entre autre; et là c'était la Mauritanie.
Autant les premières nous ont plus parlé des problèmes, les constats et les stratégies d'interventions; autant lui c'était du concrèt: il nous a présenté différentes habitations et leur technique de contruction. (bloc ciment ou adobe, couverture en voute de 2cm de béton...)
Je viens de trouver sur le net,une expo de mobilier de récup' qu'il a crée!Nuria Sanchis Osende, ingénieur du Honduras.
Elle c'était sur le relogement des populations situées dans des zones à risque(catastrophe naturelle). Autant le logement précaire, d'urgence que la reconstruction avec des normes...

Meria José Castillo au Chili.
Elle nous a présenté un cas précis d'une réhabilitation/restauration/nouvelle intervention sur un vieux bâtiment. Tout d'abord le constat pour voir qui y vivait et dans quel condition. Puis des réunions pour savoir les besoins. Ensuite des propositions pour arriver à faire le mieux pour tout le monde. Et le bâtiment final était vraiment bien.

Après ça, s'en est suivi quelques questions. Mais je problème c'est que le catedratico qui gérait la conf' arrêtait pas de dire au gens de se dépecher, qu'ils avaient pas le temps...
Pis après, ben il a parlé, sur un ton virulent. Nous disant en gros que dans ce domaine, personne n'était connu, qu'il n'y avait pas de gens comme San Foster(il l'a appelé comme ça), qui courent après la publication dans El Croquis, mais que tous les archis qui bossaient sur ce type de projet étaient tout aussi bon si ce n'est mieux que les autres. Il nous a donc parlé de ses dieux de l'archi!!! Victor Pelli, Alvaro Ortega, Fernando Casrillo, Lelé...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire