jeudi 30 octobre 2008

Rentrer dans mon pays

On dirait pas comme ça, mais parfois, prendre l'avion peut devenir un parcours du combattant!!
C'est ce qui m'est arrivé aujourd'hui.

Je suis arrivée à l'aéroport à l'heure, au début du check in, j'ai l'habitude de tout faire à la dernière minute mais l'avion, j'ai pas encore assez de pouvoir sur lui!!
Donc, l'enregistrement sans problème, puis direction le contrôle pour arriver dans la zone internationale d'attente. J'arrive à 12h45 et l'embarquement était prévu à 13h15. Dans les temps je vous dit.

Et là, surprise, l'embarquement est repoussé à 14h40 alors que l'avion devait partir à 14h20, ça commence bien. Je prend donc mon mal en patience et regarde partir les autres vols, visite toutes les boutiques de la zone et me ruine pour manger un sandwich! J'ai du mal a cerné le principe de la zone détaxée...
Arrivée 14h40, le brave masculin de hôtesse(je trouve pas le mot!!) nous signale que l'avion a plus de retard donc qu'il faut attendre mais on en sait pas plus.

Re une heure d'attente puis à 15h20, ils nous font embarquer. Les speed boarding puis le groupe A et enfin, le mien, le B. Je m'attend à un accès direct à l'avion mais au lieu de ça c'est u bus navette. En bon mouton je suis le troupeau. Une fois tout le monde dedans, une hôtesse nous dit qu'il manque un passager...perso j'en aie rien a taper du boulet qu'est pas capable d'être à l'heure. On finit quand même par démarrer.

Et là, on a l'impression de faire le Madrid tourist tour de l'aéroport. 10min à faire le tour des pistes puis on se rend compte qu'on se rapproche dangereusement de notre point de départ...mais oui, c'est bien ça. Tout le monde se dit qu'on revient juste pour le boulet en retard. Mais non, l'hôtesse nous dit poliment avec le sourire qu'il faut qu'on remonte en salle d'attente car l'avion a un problème technique et que ça peut prendre 10 min comme 1 heure.
On remonte tous sans faire d'histoire et chacun vaque à ses occupations: se ruiner dans les boutiques. Je pense d'ailleurs qu'ils attendent que ça, les retards d'avion pour que les gens dépensent pour s'occuper. Je n'y coupe pas et m'achète un paquet de cookies(passionnant).
Je retourne ensuite en salle d'attente. Pas de nouvelles, je décide donc d'appeler ma très chère mère pour l'avertir. Mais mon portable a décidé qu'il ne voulait plus appeler. Normal ,j'en aie besoin!!!
Je me met donc en quête d'une cabine téléphonique. Je trouve des bornes internet et téléphone. J'essaie naïvement avec ma mastercard, comme en France. Mais en Espagne, on peut pas appeler avec une carte de crédit, c'est la monnaie ou la carte téléphonique. Et bien sûr j'ai pas de monnaie. Normal, j'en aie besoin!!!!
Je vais donc voir à l'accueil des passagers pour savoir où trouver un distributeur. Je suis informée qu'il faut que je ressorte de la zone ce qui veut dire re-contrôle pour renter ou que j'aille me perdre dans les étages inférieurs. N'ayant aucune nouvelle de l'avion, je préfère ne rien faire et attendre.

Je retourne donc avec les 150 autres passagers. Il doit être 16h15. Et on attend, on attend sans nouvelles et on se dit: tiens, c'est l'heure de l'atterrissage à Lyon mais on est toujours coincé là.
On voit partir des gens pour Lisbonne, Francfort, Oslo. Puis, vers 18h, le masculin d'hôtesse daigne nous informer de la situation: ils ont essayé de réparé mais rien à faire. On a donc un autre avion. Ce qui veut dire transvasement des bagages donc encore 15 à 20 min d'attente mais...ils vont nous offrir une boisson dans l'avion. Génial...ça vaut bien les 3h30 d'attente!!!!
A 18h20 enfin, on ré embarque, donc pointage, donc ça dure, ça dure...Tous dans le bus et nous voilà reparti pour un tour. Gros suspens, va t'on prendre un avion ou revenir au point de départ. Mais on le distingue enfin...On monte donc très rapidement, les 6°C de température ainsi que le vent aidant!!!

Un fois à l'intérieur on a droit à des excuses en 3 langues, les consignes de sécurité et enfin on décolle. Vol sans problèmes, les stewards détendant l'atmosphère, de vrais comiques. Ils nous informent qu'ils viennent de Tanger et devaient partir à Londres mais qu'on leur à dit qu'il fallait emmener le plus rapidement possible un vol retardé pour Lyon. Comme si eux aussi étaient dérangés!!!C'est leur boulot, non mais, pis quoi encore, faudrait qu'on les plaignent en plus!!!
Un thé plus tard, nous atterrissons à Lyon, température extérieur 5°C, pas dépaysé!!!
Les bagages arrivent rapidement, maintenant y'a plus qu'à espérer que ma très chère mère m'aie attendu et au bon endroit, mon portable ne passant pas en France.

Au final, je suis donc arrivée à Lyon à 20h au lieu de 16h15. J'ai passé 6h dans le terminal 1 de Barajas, génialissime cette journée!!!
Encore un article inutile pour partager mon désarrois!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire