mardi 3 février 2009

Le proyecto 5...suspens!!

En proyecto 5 pour le second semestre, ben c'est en gros les mêmes et on recommence.
Mais certains seulement en proyecto 5.(au premier c'était 4 et 5 donc de plus gros effectifs).
Je vous cache pas que j'avais peut-être envisagé la possibilité de faire un proyecto 6 pendant un temps. Mais certains erasmus n'ont pas validé donc je restes au 5, je pense que ça suffira.
Donc pour en revenir à mon choix. J'hésitais entre 3: rester chez Mansilla/Abalos/Campo.

L'élimination/avant ce matin
sur le site d'Abalos, j'ai lu le sujet et j'ai pas du tout été transcendé...donc NON.
bien sûr Campo ne se rabaisse pas à faire un site...donc CHé PAS!
et Mansilla, ben le sujet me branche vraiment bien, donc je me dis que je vais peut-être rester fidèle et continuer dans la lignée.

Le choix final/aujourd'hui
A l'inscription, restait plus que Abalos donc sur le papier j'ai lui...mais ne vous méprennez pas, je risque pas de faire son projet!
Campo présentait à midi mais j'étais à l'insciption donc Claire y est allée pour voir, et le résumé...
Vous allez voir, ça vaut le détour/alors les sujet:
le premier c'est le mieux: sur la place St Pierre à Rome(rien que le lieu c'est énorme)concevoir une sorte de podium pour... attendez, le meilleur est à venir...que le Pape puisse dire la messe et compagnie!Génial non, il vend du rêve ce mec!
Le deuxième sujet, une maison!
Le troisième, un pavillon!
Et il a précisé que pour les erasmus ça serait compliqué, qu'il fallait présenter un portfolio A3 des meilleurs projets...un bon gros entretien. J'ai un peu envie de dire mais pour qui il se prend.
Et en plus, au premier semestre, apparement ça c'est pas super bien passé avec les étrangers, pas mal on pas validé. Donc NON!

Alors je me suis pointé en Tunon et Mansilla ce soir à 19h.
Je rappelle qu'ils sont pas là ce semestre mais qu'on a les autres profs, dont Rojo le cinique que j'aime bien et qui se retrouve "chef" du projet.
Et après cette présentation du projet, on sent que y'a un peu plus de boulot du coté des profs. Mais y'en aura aussi pour nous. Et je peux vous dire que je flippe quand même un peu, voir beaucoup parce que là, je prend vraiment un risque en faisant ce projet, celui de pas valider. Je crois que c'est réellement la première fois où je me dis que je risque de pas être à la hauteur même en bossant comme une dingue. Le challenge du semestre donc!
Dans le prochain article je parlerai des sujets, du contenu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire